Comment se fixer des objectifs financiers et les atteindre ?

Les finances peuvent pousser n’importe qui au point d’anxiété et d’inquiétude extrêmes. Plus facile à dire qu’à faire, la planification financière n’est pas un œuf pour tout le monde. Et c’est pourquoi la plupart d’entre nous vivons souvent de chèque de paie à chèque de paie. Mais vous a-t-on dit que ce n’est pas une tâche difficile d’atteindre vos objectifs financiers ?

Dans cet article, nous explorerons des façons d’établir des objectifs financiers et de les atteindre facilement.

5 étapes pour fixer des objectifs financiers

Bien que l’établissement d’objectifs financiers puisse sembler une tâche intimidante, mais si l’on en a la volonté et la clarté de pensée, c’est assez facile. Essayez d’utiliser ces étapes :

1. Soyez clair au sujet des objectifs

Tout but (et encore moins financier) sans objectif clair n’est rien de plus qu’une chimère. Et cela ne pourrait pas être plus vrai pour les questions financières.

On dit souvent que l’épargne n’est rien d’autre qu’une consommation différée. Par conséquent, si vous économisez aujourd’hui, vous devriez savoir très clairement à quoi cela sert. Il peut s’agir de l’éducation des enfants, de la retraite, du mariage, des vacances de rêve, d’une voiture luxueuse, etc.

Une fois que l’objectif est clair, attribuez une valeur monétaire à cet objectif et à l’échéancier. Le point important à cette étape de l’établissement des buts est d’énumérer tous les objectifs, aussi petits soient-ils, que vous prévoyez pour l’avenir et d’y donner une valeur.

2. Gardez-les réalistes

C’est bien d’être optimiste, mais il n’est pas souhaitable d’être pollyanna. De même, même s’il peut être bon de garder vos objectifs financiers un peu agressifs, le fait de sortir de la file d’attente nuira certainement à vos chances de les atteindre.

Il est important que vous gardiez vos objectifs réalistes, car ils vous aideront à maintenir le cap et à vous motiver tout au long du voyage.

3. Tenez compte de l’inflation

Ronald Reagan a dit un jour : “L’inflation est aussi violente qu’un agresseur, aussi effrayante qu’un voleur à main armée et aussi mortelle qu’un tueur à gages”. Et cette citation résume le mieux ce que l’inflation pourrait faire pour vos objectifs financiers.

Par conséquent, tenez compte de l’inflation chaque fois que vous mettez une valeur monétaire à un objectif financier qui est loin dans l’avenir.

Par exemple, si l’un de vos objectifs financiers est l’éducation collégiale de votre fils, c’est-à-dire dans 15 ans, alors l’inflation augmenterait le fardeau monétaire de plus de 50 % si l’inflation n’est que de 3 %. Il faut donc toujours tenir compte de l’inflation.

4. Court terme vs long terme

Tout comme chaque calorie n’est pas la même, l’approche pour atteindre chaque objectif financier ne sera pas la même. Il est important de bifurquer les objectifs à court et à long terme.

En règle générale, tout objectif financier qui doit être atteint dans les trois prochaines années devrait être considéré comme un objectif à court terme. Tout objectif à plus long terme doit être classé comme objectif à long terme. Cette distinction entre les objectifs à court terme et à long terme aidera à choisir le bon instrument de placement pour les atteindre.

Nous y reviendrons plus tard lorsque nous parlerons de la façon d’atteindre les objectifs financiers.

5. Chacun pour soi

L’établissement d’objectifs financiers est une affaire individuelle, c’est-à-dire que vos objectifs sont vos propres objectifs et sont déterminés par votre volonté de les atteindre. Bien souvent, nous prenons le train en marche pour nous fixer des objectifs et nous nous rendons compte plus tard qu’il ne nous était pas destiné.

Il est important que vos objectifs soient réellement les vôtres et ne soient pas inspirés par quelqu’un d’autre. Jetez un coup d’œil à cette étape sur tous les objectifs que vous vous êtes fixés après cette étape, vous serez sur la bonne voie pour les atteindre.

Maintenant que vous êtes prêt à atteindre vos objectifs financiers, il est temps de tout mettre en œuvre pour les atteindre.

11 façons d’atteindre vos objectifs financiers

Chaque fois que nous parlons de la poursuite d’un objectif financier, il s’agit généralement d’un processus en deux étapes :

  • Garantir des économies saines
  • Faire des investissements judicieux

Vous devrez épargner suffisamment et investir judicieusement ces épargnes afin qu’elles s’accumulent sur une certaine période de temps pour vous aider à atteindre vos objectifs. Alors, assurons-nous de faire des économies saines.

Garantir des économies saines

L’autoréalisation est la meilleure forme de réalisation et à moins que vous ne décidiez de votre situation financière actuelle, vous n’irez nulle part.

C’est le point central à partir duquel vous commencez votre voyage vers l’atteinte de vos objectifs financiers.

1. Suivi des dépenses

La première et la plus importante chose à faire est de faire le suivi de vos dépenses mensuelles. Utilisez n’importe laquelle des applications mobiles de suivi des dépenses pour enregistrer vos dépenses. Une fois que vous commencez à le faire avec diligence, vous seriez surpris de voir à quel point les petites dépenses s’élèvent à un montant considérable.

Classez également ces dépenses dans différents seaux afin de savoir quel seau mange le plus de votre chèque de paie. Cette tenue de dossiers vous permettra de réduire les dépenses non désirées et d’augmenter votre taux d’épargne.

2. Payez-vous d’abord

Généralement, les économies viennent après que toutes les dépenses ont été prises en charge. C’est une erreur classique que presque tout le monde commet. Nous nous payons les derniers !

Idéalement, cela devrait être planifié à l’envers. Nous devrions nous payer nous-mêmes d’abord et ensuite au monde entier, c’est-à-dire que nous devrions d’abord retirer le montant de l’épargne prévue et ensuite gérer toutes les dépenses du reste.

La meilleure façon d’y parvenir est de mettre l’épargne en mode automatique, c’est-à-dire que l’argent circule automatiquement chaque mois dans différents instruments financiers (par exemple, fonds communs de placement, corpus de retraite, etc.).

Le choix de la voie automatique nous fera perdre le contrôle de notre argent et nous obligera donc à gérer ce qui nous reste, ce qui augmentera le taux d’épargne.

3. Préparez un plan et faites le vœu de vous y tenir

L’établissement d’un budget est le meilleur moyen de contourner l’incertitude que posent toujours les plans financiers. Décidez à l’avance comment les dépenses doivent être effectuées.

De nos jours, plusieurs applications et portefeuilles de gestion d’argent peuvent vous aider à le faire automatiquement. C’est facile et qui sait, vous finirez peut-être par faire ce que les gens ne font pas.

Au début, il se peut que vous ne puissiez pas vous en tenir à vos plans, mais ne laissez pas cela devenir une raison pour laquelle vous cessez de budgétiser entièrement.

Utilisez les solutions technologiques que vous aimez. Explorez les options et les alternatives qui vous permettent d’utiliser les options de portefeuille disponibles et choisissez celle qui vous convient le mieux. Avec le temps, vous vous habituerez à utiliser ces solutions.

Vous constaterez qu’ils facilitent le suivi de votre plan, ce qui aurait été difficile autrement.

4. Redressez-vous même si vous tombez

Soyons réalistes. Ce n’est pas comme si le monde allait s’écrouler si tu faisais une erreur. Ce n’est pas de la clémence, mais de la discipline.

Si vous ne respectez pas votre budget pendant un mois, n’abandonnez pas tous vos efforts comme ça. Au lieu de cela, recommencez.

N’oubliez pas que les régimes flexibles sont les régimes les plus réalistes. Alors, allez de l’avant et essayez de suivre vos objectifs financiers comme prévu, mais si, pour une raison ou une autre, le plan vous échappe, n’y renoncez pas tout de suite. Cela a beaucoup à voir avec votre psychologie plutôt qu’avec un engagement matériel.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de rester sur la route et de faire le vœu de rester sur la route, peu importe à quel point vous tombez.

5. Faire de l’épargne une habitude et non un objectif

Dans le livre Nudge, les auteurs Richard Thaler et Cass Sunstein préconisent que, pour atteindre un objectif, il faut le décomposer en habitudes, car celles-ci sont plus intuitives pour les gens.

Faites de l’épargne une habitude plutôt qu’un objectif. Bien que cela puisse sembler contraire à l’intuition de plusieurs, il y a quelques façons de le faire. Par exemple :

Mangez toujours au restaurant (s’il y en a un) en semaine plutôt que la fin de semaine. D’habitude, les week-ends coûtent cher. Prenez-en l’habitude et vous économiserez à votre tour beaucoup d’argent.

Si vous voyagez buff, essayez de voyager hors saison. Votre mise de fonds sera beaucoup moins élevée.

Si vous sortez faire du shopping, cherchez toujours des coupons et voyez où vous pouvez obtenir la meilleure offre.

L’essentiel est donc d’imbiber l’action qui se traduit par des économies plutôt que sur les économies elles-mêmes, ce qui est le résultat. Le fait de se concentrer sur les résultats fera ressortir le sentiment de sacrifice qui sera plus difficile à maintenir sur une certaine période de temps.

6. Parlez-en

Il n’est pas facile de respecter le calendrier d’épargne (pour atteindre ses objectifs financiers). Il y aura beaucoup de distractions de la part de ceux qui ne sont pas alignés avec votre mission. Et il serait assez facile de perdre le contrôle de votre discipline.

Par conséquent, afin de maintenir le cap, il est conseillé de rester entouré de gens qui sont également dans le même mouvement. Des discussions quotidiennes avec eux vous motiveront à aller de l’avant.

7. Tenir un journal

Pour certaines personnes, l’écriture aide beaucoup à s’assurer qu’elles réalisent ce qu’elles planifient.

Donc, si vous êtes l’un d’entre eux, tenez un journal approprié, dans lequel vous écrivez vos objectifs et notez également dans quelle mesure vous avez réussi à les atteindre. Cela vous aidera à évaluer le chemin parcouru et les objectifs que vous avez atteints.

Utilisez ce journal pour noter tous les points essentiels tels que vos objectifs à court, moyen et long terme, vos sources de revenus actuelles, vos dépenses régulières que vous connaissez et toutes les dépenses engagées qui sont de nature récurrente.

Lorsque vous avez un engagement écrit sur papier, vous vous sentirez plus motivé à suivre le plan et à vous y tenir. De plus, il vous sera beaucoup plus facile de vous suivre et de suivre vos progrès.

À ce stade, vous devriez être prêt à atteindre vos objectifs financiers et vous vous débrouilleriez brillamment avec vos économies ; maintenant, il est temps de parler du grand papa – les placements.

Investir intelligemment

Les économies à elles seules ne mènent personne trop loin. Toutefois, les économies, lorsqu’elles sont investies judicieusement, peuvent faire des merveilles et nous en sommes à l’étape où nous parlerons de faire des investissements judicieux.

8. Consultez un conseiller financier

Les placements ne sont pas naturels pour la plupart d’entre nous, c’est pourquoi il est préférable de consulter un conseiller financier plutôt que de s’en mêler nous-mêmes.

Parlez-lui de vos objectifs financiers et de vos économies, puis demandez-lui conseil sur les meilleurs instruments de placement pour atteindre vos objectifs.

9. Choisissez votre instrument de placement judicieusement

Bien que votre conseiller financier vous suggérera les meilleurs instruments de placement, il n’est pas inutile d’en connaître un peu plus à leur sujet.

Tout comme “personne ne naît criminel”, aucun instrument de placement n’est bon ou mauvais. C’est l’application de cet instrument qui fait toute la différence.

Vous souvenez-vous que nous avons parlé de diviser les objectifs financiers à court et à long terme ?

C’est là que cette classification sera utile.

Ainsi, en règle générale, pour tous vos objectifs financiers à court terme, choisissez un instrument de placement qui a une nature de dette, par exemple des dépôts à terme fixe, des fonds communs de placement, etc. La raison pour laquelle on opte pour les instruments d’emprunt est que les risques de perte en capital sont moindres que ceux des instruments de capitaux propres.

10. L’aggravation est la huitième merveille

Einstein a dit un jour qu’il s’agissait d’un mélange,

L’intérêt composé est la huitième merveille du monde. Celui qui le comprend, le gagne… Celui qui ne… le paie pas.

Alors faites-vous des amis avec cet enfant prodige. Et plus vite vous deviendrez ami avec elle, plus vite vous vous rapprocherez de vos objectifs financiers.

Commencez à investir tôt pour que le temps soit de votre côté pour vous aider à porter les fruits de la capitalisation.

11. Mesurer, mesurer, mesurer, mesurer

Nous faisons tous du bien quand il s’agit de gagner plus par mois, mais nous échouons lamentablement quand il s’agit de mesurer les investissements, de faire le point sur l’état de nos investissements.

S’il y a une seule étape où tout (jusqu’à présent) peut mal tourner, c’est bien à cette étape – mesurer les progrès.

Si nous ne mesurons pas les progrès à temps, alors nous tournerions dans le noir. Nous ne saurions pas si notre taux d’épargne est approprié ou non ; si le conseiller financier fait un travail décent ; si nous nous rapprochons de notre objectif ou non.

Mesurez tout. Si vous ne pouvez pas tout mesurer vous-même, demandez à votre conseiller financier de le faire pour vous. Mais faites-le !

En bref

Ceci complète la liste de conseils pour vous permettre de fixer des objectifs financiers et de les atteindre sans trop de difficultés.

Comme vous pouvez le voir, tout ce qu’il faut, c’est de la discipline. Mais je suppose que c’est la partie la plus difficile !

Cet article est une traduction de cet article original.

Si vous avez aimé l'article, partagez-le svp :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *