Arreter de se comparer aux autres

Comment arrêter de se comparer aux autres ? (défi 6/30)

Être mal dans sa peau parce qu’on se compare aux autres et quelque chose de très fréquent. Mais est-ce vraiment une bonne chose de se comparer aux autres ? Que peut-on en tirer de positif ? De négatif ?

Commencons en prenant le problème à la source.

Pourquoi vous comparez-vous aux autres ?

Il est important d’identifier la raison pour laquelle vous vous comparez aux autres.

Est-ce que ce qui vous gêne est plutôt d’ordre physique, intellectuel, … ?

Pour les femmes, il n’est pas rare d’avoir des complexes sur son aspect physique en se comparant aux femmes des magazines, mais aussi aux autres femmes de son entourage.

Il est également fréquent, lors d’une discussion, de se sentir moins intelligent que les autres, d’avoir moins de culture générale.

Quel est votre niveau de confiance en vous ?

niveau de confiance en soi
A quel niveau de confiance en vous êtes-vous ?

C’est à cause d’une faible estime de vous-même que vous vous comparez et que vous vous sentez moins bien que les autres.

Une femme qui se compare et qui se trouve moins belle que d’autres femmes de son entourage se compare-t-elle à toutes les femmes qu’elle connaît ?

Certainement pas, car dans ce cas il y a fort à parier qu’elle se trouverait dans la moyenne.

Non, elle se compare à celle qu’elle trouve la plus belle et se dévalorise donc par rapport à elle. Le biais psychologique de cette comparaison est très fort par rapport à la réalité des choses.

Les personnes qui se trouvent moins intelligentes que d’autres dans une discussion, ressentent cela lorsque le sujet abordé ne les intéresse pas. Il est alors vrai qu’ils n’ont pas forcément une grande culture sur ce sujet dont ils ne sont pas passionnant : logique ! Ça ne fait pas autant d’eux des êtres dénués d’intelligence.

Ils oublient probablement que sur d’autres sujets, ils parlent beaucoup et certaines personnes de leur entourage n’ont rien à dire. Ce n’est pas pour autant qu’elles trouvent ces personnes idiotes.

Alors pourquoi s’infliger un tel jugement négatif ?

Idéalisation et perception erronée de la réalité

Nous avons une grande tendance à idéaliser les choses que nous n’avons pas, ou les personnes qui sont différentes de nous. Cela n’est pas réaliste.

Si nous demandons à la personne la plus belle de l’entourage si elle se trouve la plus belle, il est fort possible qu’elle nous fasse alors part de ses complexes. Il est ainsi facile de se rendre compte que les éléments auxquels on apporte tant de valeur un moment donné, ne sont en fait qu’une vue de l’esprit sur quelque chose qui nous dérange à l’intérieur.

Il faut se poser la question de ce qu’on voudrait réellement. Est-ce qu’on se compare à quelqu’un parce qu’il a quelque chose qu’on a pas ? Si on était comme cette personne ou qu’on avait ce qu’il a et qu’on envie, est-ce que cela nous rendrait heureux ?

Pour cela vous pouvez faire un exercice de visualisation.

  1. Imaginez que ce qui provoque votre manque de confiance en vous par rapport à l’autre personne vous appartient désormais.
  2. Par exemple, si vous enviez le fait que quelqu’un soit à l’aise en discussion avec les autres, dites-vous que vous aussi vous êtes à l’aise de la même façon maintenant. Est-ce que cela vous rend heureux ?
  3. Si non, c’est que vous ne ne vous focalisez pas sur la bonne chose. Essayez de trouver le réel sens de votre mal aise.
  4. Si oui, alors demandez-vous comment vous pourriez faire pour atteindre cet objectif, Et mettez une stratégie en place pour y parvenir
  5. Accordez beaucoup d’importance à cette stratégie car va guider votre vie dorénavant et vous rendre plus confiant au fur et à mesure.

Apprenez à être reconnaissant de ce que vous possédez

Il est facile de voir ce que l’on a pas et que les autres ont ! Mais essayez de vous rendre compte de tout ce que vous avez.

Faites la liste de toutes les qualités que vous avez. Soyez reconnaissants d’être comme cela.

C’est également la liste de toutes les choses matérielles que vous possédez et qui vous permet d’avoir une bonne vie. Un logement, de la nourriture, un travail, une famille, …

Notez tout ce que vous voulez et qui a de la valeur pour vous.

Tenez un journal de gratitude

Afin de vous rendre compte de tout ce que vous avez de bénéfique dans votre vie, des choses qui vous rendent heureux mais qui sont occultés par ces manque dans votre vie, je vous invite à tenir un journal de gratitude en plus de l’exercice précédent.

Sur un carnet, ou tout simplement dans l’application “Notes” de votre Smartphone, notez chaque soir avant de vous endormir, les trois choses dont vous êtes le plus reconnaissant qui se sont passées dans la journée.

N’hésitez pas à relire ce que vous avez noté les semaines précédentes de temps en temps, cela vous aidera à gagner en confiance en vous.

Mes 3 points “gratitude” d’hier :

  • Je suis heureux de la motivation que j’avais pour avancer sur un sujet qui me tenait à coeur au travail en début d’après-midi.
  • Je suis heureux d’avoir pu échanger par SMS avec une amie sur un point qui nous a mis en tension et qui s’est bien résolu grâce à la bienveillance dont j’ai fait preuve et elle aussi, ce qui a permis que l’on se sente bien tous les 2.
  • Je suis heureux d’avoir joué au padel 2 heures avec 3 amis après le travail.
journal de gratitude
Journal de gratitude

Pensées positives

Ayez des tas de pensées positives à votre égard.

Vous avez beaucoup de valeur, c’est juste que vous n’en êtes pas encore conscient.

Donc la prochaine fois que vous vous rendrez compte que vous êtes entrain de vous comparer à quelqu’un d’autre, refaites ce processus dans votre tête et sortez quelque chose de positif (une pensée positive, un objectif à atteindre, …) plutôt que de ruminer sur ce que vous n’avez pas et ne rien faire pour changer cela.

Passer à l’action est le plus important.

La seule personne à laquelle vous avez le droit de vous comparer est le “vous du passé” 🙂

 

Si vous avez aimé l'article, partagez-le svp :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  

2 commentaires sur “Comment arrêter de se comparer aux autres ? (défi 6/30)

  1. Bonjour Matthieu

    Je te remercie pour ton article.

    Que tu crées ton entreprise, que tu avances dans un projet, tu peux toujours avoir un moment où tu vas pouvoir te comparer à l’autre : il a plus de clients que moi, il a plus d’argent que moi, il a …
    Et c’est sûr que ça mine la confiance en soi !

    Avoir des étapes positives à atteindre, sans pression, et les valider, les célébrer, je trouve que ça aide énormément !

    Comme quand tu rentres chez toi et tu célèbres les bonheurs de ta journée : http://bit.ly/2v2uzsj (un peu comme ton cahier de gratitude).

    Je rajouterai aussi : avoir des amis et échanger avec eux : réellement, pas uniquement sur ce qu’il va.

    A plus
    Evan

    1. Bonjour Evan,

      merci pour tes idées. Ton journal des bonheurs est assez similaire à l’objectif du cahier de gratitude en effet.

      Concernant les amis, je te rejoins. Il me semble important de pouvoir parler d’autre chose que de la pluie et du beau temps, avec certaines personnes de son entourage en tout cas.

      A bientôt.

Répondre à Evan d'entreprendre pour de vrai Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *